BangBang : bangbangblog.com

Prognostique

Les années folles de Lisa LeBlanc

Valérie Thérien
12 juin 2011

Parmi les nombreux prix qu’elle a remporté lors de l’édition 2010 du Festival international de la chanson de Granby, Lisa LeBlanc a reçu une invitation pour faire une résidence à Tadoussac. Elle a donc passé la semaine à participer à des activités d’écriture. On l’a rencontrée avant un spectacle pendant le festival.

« Ç’a été fou raide depuis Granby. J’ai commencé à faire de la musique à temps plein il y a un an. J’ai été occupée en été 2010, j’ai fait une trentaine de dates et à l’automne aussi. Puis il y a eu Granby et ç’a juste explosé. J’ai pas vu mon automne tellement c’était intensif. Je suis contente d’être où je suis rendu. Tout est plus clair, j’ai trouvé ma direction », dit-elle.

Originaire du village de Rosaireville au Nouveau-Brunswick, la jeune chanteuse folk est presque Québécoise d’adoption tellement elle a passé de temps depuis au Québec.

« Right out! Cet été c’est la première fois que je n’ai pas de date en Acadie. Je vais retourner dans mon village seulement pour une journée et demie pour le mariage de mon frère. »

Tourner constamment n’est pas un problème pour Lisa LeBlanc. Elle a maintenant un pied-à-terre à Montréal, mais dit ne pas pouvoir rester à un endroit trop longtemps.

« Quand je m’arrête, c’est là que je «freak». Je suis vraiment jeune, j’ai 20 ans, alors, je suis en plein dans l’âge pour vivre un trip de partir, faire du backpacking. Moi, je le vis en tournée et je rencontre plein de monde comme ça. »

De l’avoir vue plusieurs fois sur scène, le public tombe toujours sous le charme de Lisa, cette jeune acadienne au franc-parler. Elle ne se censure pas et se raconte au micro.

« Mes chansons sont vraiment sur ce que je vis. J’avais pas envie de me faire un personnage sur scène. Je suis loin d’être timide, alors je n’en ai pas besoin. Je me suis dit: «tu es folle dans la vie, tu dis tellement de la marde, pourquoi ne pas faire sur la scène! »

Lisa LeBlanc espère enregistrer un premier album en été et automne, pour le sortir au printemps 2012.

En spectacle aux FrancoFolies le vendredi 17 juin 2011 à 19 h, sur la scène Loto-Québec.

Pas encore de commentaire.

Prognostique

Valérie Thérien

Tsé la fille qui est toujours là, mais qui dit jamais un mot?

À propos

RUBRIQUES