BangBang : bangbangblog.com

Prognostique

Random Recipe se lance en région

Valérie Thérien
11 juillet 2010

Des shows, des shows. En veux-tu des shows? En v’la.

Le calendrier de la formation montréalaise Random Recipe est assez rempli cet été, et ce, même avant la sortie d’un premier album. C’est qu’il s’est fait attendre, ce premier opus, depuis plus d’un an. Déjà à l’été 2008, alors que le duo formé par Fab et Frannie accueillait Vincent aux guitares et Liu-Kong aux percussions, plusieurs les questionnaient : À quand un disque? Enregistré l’automne dernier, Fold It! Mold It! sortira en septembre prochain.

« Y’a de l’excitation, certain! Y’était temps!, se réjouit Frannie. Ça fait longtemps qu’on veut le sortir mais on n’était pas capable de l’enregistrer. Finalement, ça s’est fait en novembre. Mettons que oui, on est très impatients que ça sorte. Heureusement, on ne se tanne pas. On avait peur que quand le disque allait sortir on serait prêt à un 2e album. Mais non! On n’a pas encore digéré le premier. »

« En fait, on a décidé de ne plus pratiquer, blague Vincent. Comme ça, on ne fait plus de nouvelles tounes et comme ça on ne se tanne pas. »

C’est en avril dernier que le groupe se trouvait enfin un nid : la compagnie de disques Bonsound. Qu’est-ce qui a motivé ce choix?

Frannie : « On a rencontré plusieurs maisons de disque au cours des deux dernières années. C’est surtout une question de temps, de timing. Quand on a fait des réunions avec Bonsound, c’est là qu’on voulait sortir quelque chose. Ils avaient les idées les plus pertinentes avec nos besoins. Ils étaient super motivés et très présents à nos shows. Y’a 6 mois, un an, ça aurait peut-être été un autre label, mais c’est nous qui étions pas nécessairement prêt à signer. Là on était prêt et eux montraient un grand intérêt. »

À Tadoussac le mois dernier, le groupe a enflammé le Café du Fjord trois soirs de suite. Qu’ont-ils retenu de leur séjour et comment est-ce différent un show en région?

Fab : « À Tadoussac, on dirait que c’était le retour à nos débuts. Sur le stage, les gens étaient directement en avant de nous. Même après le show, c’était toute une autre approche. Les gens te remerciaient, ils te jasaient. C’est un feedback que j’ai trouvé surprenant. Y’a des gens qui ont trippé, qui ont trouvé ça super cool parce que c’est nouveau. Y’en a aussi qui ont trouvé ça très urbain. »

Frannie : « J’ai aimé faire un show plus broche-à-foin. On en fait de plus en plus de shows et souvent les set vont être 40 minutes, donc tu fais les chansons puissantes. Mais là c’est différent. On jouait pendant une heure et quelque, dans un contexte vraiment plus convivial. On n’était pas stressés, On prenait une bière, on relaxait dans un petit village tranquille. Ça nous a permis de plus jammer sur scène et avoir du fun. »

Vincent : « Les commentaires des gens étaient drôles. Les gens se sentent proches de toi, parce qu’on vit à la limite avec eux pendant la fin de semaine. Ils se permettent de dire « Ah, vous devriez monter les voix »,  ou « Y faudrait que ça soit plus dansant ». »

Frannie : « Un show comme ça, on va plus y aller avec un feeling, un peu à l’improviste, « Bon ok, là on va faire ça ». On n’est plus habitué de faire des shows comme ça. Le dernier qu’on a fait, c’était Mini-M pour Montréal. La playlist, on l’a préparé en criss d’avance. Tu sais où tu t’en vas et comment tu vas amener le monde, tandis qu’à Tadoussac, c’était plus de réagir à l’entrain de la foule. Je me suis sentie comme à un show de St-Jean! »

Spectacles à venir : Québec le 17 juillet (Festival d’été de Québec), Saint-Jean-Port-Joli le 23 juillet, Chicoutimi le 24 juillet, Îles-de-la-Madeleine le 31 juillet et le 1er août, Rimouski le 11 août, Gaspé le 12 août, Bonaventure les 13 et 14 août et Victoriaville le 26 août.

(photo Emilie TheVoice)

Un commentaire

Prognostique

Valérie Thérien

Tsé la fille qui est toujours là, mais qui dit jamais un mot?

À propos

RUBRIQUES