BangBang : bangbangblog.com

Prognostique

Pop Montréal: première soirée

Valérie Thérien
1 octobre 2009

Dans le programme de Pop, on nous annonce fièrement qu’une délégation de bands brésiliens prendront part au festival cette année. Eh ben, le premier groupe de mon festival 2009, ça été Holger, quintette brésilienne fort sympathique et énergique.

Club Lambi, 22h

On pourrait facilement les prendre pour des américains, les cinq étant vêtus de chemises carottées et chantant en anglais. ils font dans de l’indie rock à la artic monkeys, ce qui n’est certainement pas original. mais c’est grâce à la bonne symbiose des guitares et dans leur aisance à charmer avec leur joie de vivre qu’ils ont trouvé un public très willing à faire la fête avec eux. Volubiles, les gars se jettaient souvent parmis les spectateurs et les gens ont pour la plupart embarqué.  Bienvenue à Montréal.

Balattou, 23h

Je suis restée que le temps de quelques chansons pour Ninjasonik, quatuor de DJs et MCs agréable mais pas assez puissant à mon avis. Bonne présence sur scène, mais les beats ne rentraient pas assez dedans.

Je fais un saut au Balattou, où Sean Nicholas Savage joue très en retard. Plusieurs membres des Silly Kissers sont là pur encourager leur ancien chanteur. Le gars en solo, c’est tout autre chose. Un crooner cinique. Il n’a pas peur de fausser et se contrefout de ne pas être parfait. C’était amusant de le voir assumer pleinement son rôle de chanteur (il n’a pas joué d’instruments lui-même, mais était accompagné de plusieurs musiciens). Il tient son micro comme un crooner et il chante sa belle poésie avec une attitude assez dépassée.

Minuit, Club Lambi

Le clou de la soirée au Lambi était le duo Matt & Kim. Royalement en feu, les musiciens n’ont pas déçu. Leur punk-rock-électro consiste surtout en de courtes pièces accrocheuses. Restez brancher, j’en rajouterai plus là-dessus demain matin.

Ce soir

C’est Fever Ray au Métropolis qui me fait le plus jubiler. Pour la suite des choses, j’irai probablement faire un ptit tour O Patro Vys, puis bouger mon cul au Studio JPR avec plusieurs DJ, dont Grahmzilla de Thunderheist et Nosaj Thing.

Pas encore de commentaire.

Prognostique

Valérie Thérien

Tsé la fille qui est toujours là, mais qui dit jamais un mot?

À propos

RUBRIQUES