BangBang : bangbangblog.com

Prognostique

Daniel Bélanger: Les roses lui reviennent

Valérie Thérien
7 août 2009

Mercredi soir au Métropolis: un Daniel Bélanger décontracté s’amène sur scène et lance des roses dans le public. « C’est la soirée de l’amour », lance-t-il. Puis, après un court silence: « C’est tout! ».

Le soir précédent, le chanteur avait floué cette même scène pour une soirée des FrancoFolies à lui seul; mais mercredi, il était entouré d’un band solide composé de Carl Bastien, Jean-François Lemieux et Alex McMahon. Il a été peu bavard ce Daniel. Même si on le connaît comme un gars très drôle, mercredi il s’est contenté de tripper avec ses musiciens.

La soirée très rock a été efficace. Daniel nous a offert bon nombre de ses hits: Ensorcelée, Dans un spoutnik, Les temps fous et autres. En fait, il en a fait tellement de ses chansons connues, qu’on aurait dit une tournée d’adieu… Fais-nous pas ça, Daniel! Pas tout de suite!

J’ai bien aimé les introductions quelque peu expériementales des chansons, même si la foule semblait décrocher. Il y a en a eu une très électro qui a réussi à donner un peu plus d’éclectisme à une soirée sinon tout en rock.

En gros, en s’entourant ainsi de musiciens qui ont auparavant travaillé avec Dumas et Pierre Lapointe, Daniel Bélanger a donné du tonus à son répertoire.

Pas encore de commentaire.

Prognostique

Valérie Thérien

Tsé la fille qui est toujours là, mais qui dit jamais un mot?

À propos

RUBRIQUES